Skip to the content

Un guide pratique sur la gestion des mots de passe

Une bonne utilisation des outils informatiques va de pair avec une bonne gestion des mots de passe. Pourquoi est-ce si important de bien choisir son mot de passe et comment y parvenir? Voici nos conseils.

Des combinaisons complexes

Qui dit bonne gestion des mots de passe, dit sécurité accrue de votre système. Un mot de passe bien choisi, c'est un mot de passe complexe, difficile à deviner ou à pirater et gage du respect de votre vie privée. Dans un milieu professionnel, cela permet aussi de lutter contre les usurpations d'identité en interne.

Trop souvent, les mots de passe protègent mal leurs utilisateurs en raison d'une sous-évaluation des risques sous-jacents. Pour vos clients, vos fournisseurs, vos autres partenaires, tout comme pour vous-même, il est primordial de ne pas générer un mot de passe trop simple ni de le dupliquer pour tous les utilisateurs ou tous les systèmes utilisés. A chaque usage, à chaque individu, son propre mot de passe. Vous vous efforcerez ainsi d'oublier les suites évidentes de chiffres ("111111", "12345"...) ou les bien connus "motdepasse", "admin" ou "azerty". Tout le monde pense naturellement à ces combinaisons - y compris les hackers !

Une politique stricte

Pour obliger vos collaborateurs à élaborer un mot de passe complexe, vous pouvez imposer une politique stricte : au moins 8 caractères, au moins une majuscule, au moins un chiffre, etc. Mais vous pouvez aussi favoriser le libre-choix tout en encourageant la complexité à travers une communication claire sur l'importance de la sécurité. Idéalement, l'utilisateur doit rester au centre du processus de décision de son mot de passe. Pour la même raison, vous éviterez les dates d'expiration inattendues ou la double authentification par SMS avec les risques d'interception qu'on lui connaît.

Une bonne gestion des mots de passe ne doit pas être perçue comme un exercice pénible pour les utilisateurs. Une communication efficace, un support de qualité via un personnel dédié et une confiance en vos collaborateurs suffisent largement pour augmenter la sécurité de votre système informatique !