Skip to the content

Proposer la sauvegarde sous forme de service (BaaS)

 

Tout le monde a besoin d'effectuer des sauvegardes. Néanmoins, c'est une tâche ingrate, qui n'offre pas de réel avantage compétitif et n'entraîne que des reproches quand un problème survient. Ce qui malheureusement arrive très souvent, surtout avec les sauvegardes sur bandes, qui sont davantage sujettes aux erreurs.

De nombreux techniciens informatiques abandonneraient leurs tâches de sauvegarde s’ils savaient qu’elles pouvaient être gérées de façon sécurisée et rentable par un tiers.

Voici une opportunité que vous devez saisir ! En tant qu'infogéreur, mainteneur ou MSP, vous pouvez prendre le contrôle de l'infrastructure de sauvegarde de vos clients et gérer les tâches de supervision et de gestion. Proposer ces services non seulement vous rapportera de l'argent mais vous permettra également de vendre des services additionnels grâce à votre statut de partenaires de confiance. 

Alors, comment proposer la sauvegarde sous forme de service (BaaS ou Backup as a Service). Pensez-vous développer votre offre ou vous la procurer auprès d'un partenaire ? Est-il préférable de choisir une architecture sur site ou un système basé dans le Cloud ? Pourquoi ne pas opter pour un modèle hybride ? Comment comparer ces différentes options ?

Cet article répondra à toutes ces questions et vous donnera les clés pour convaincre vos clients de repenser leur investissement de sauvegarde et de restauration. 

 

Acheter ou développer ?

En ce qui concerne les services Cloud, les fournisseurs doivent se demander s'ils préfèrent développer leur offre eux-même ou se lier à un partenaire disposant déjà de ce service et qui a une capacité d'hébergement. 

Si vous hébergez déjà et que vos capacités sont selon vous l'option plus économique, ajouter et héberger de nouveaux services de sauvegarde peut sembler logique. Cependant, la sauvegarde force l'hébergeur à ajouter régulièrement de l'espace disque. À moins que votre activité principale ne soit le stockage, cette technique n'est peut-être pas la plus efficace.

Ce niveau de stockage peut très rapidement peser sur votre centre de données : il prend davantage d'espace, fait augmenter votre facture d'énergie, augmente la nécessité de câblage, ect... Si vous faites appel à un partenaire distributeur de solutions IT dédié aux MSP qui propose déjà ce service, vous pourrez démarrer votre activité de sauvegarde BaaS plus rapidement.

De plus, il pourra vous aider dans la gestion de vos clients en vous fournissant des outils clés, comme une solution de supervision et de gestion à distance (RMM) dans laquelle la sauvegarde et la récupération de données en cas de sinistre sont intégrés.

 

Les différents types de sauvegarde d'aujourd'hui

Chaque client a des besoins et des préférences de sauvegarde différents. Cependant, vous concentrer uniquement sur un type de sauvegarde peut vous faire perdre des clients potentiels. Pour éviter cela, cherchez un partenaire qui vous permet de couvrir les 3 différents types de sauvegarde existants :

  • Sur site

L’approche traditionnelle est exclusivement sur site. Les MSP peuvent encore gérer des infrastructures sur site. En administrant les sauvegardes de ces infrastructures, vous êtes en mesure de diriger vos clients vers une approche hybride ou 100 % Cloud.

 

  • 100% Cloud

Même si l'approche 100% Cloud semble appropriée pour les petites organisations ne disposant pas de données critiques, cette solution n'est pas optimale. L’approche 100 % Cloud est à première vue convaincante : le client n’a pas à se soucier de l’infrastructure de stockage, ni de la gestion directe. Cette approche convient parfaitement aux particuliers.

Cependant, les entreprises fonctionnent différemment. Lorsqu'un serveurs tombe en panne, elles doivent pouvoir reprendre leur activité aussi vite que possible. Le problème avec la sauvegarde 100% Cloud, c'est qu'elle ne fournit qu'un seul niveau de sauvegarde. Ce qui veut dire que, en cas de souci avec le fournisseur de services ou la connexion Internet, les restaurations peuvent être retardées, soit impossibles à réaliser.

Mais plus particulièrement, cette méthode n'offre pas de sauvegarde en local. Par définition, les restaurations à partir du Cloud prennent beaucoup plus de temps car elles doivent traverses un réseau étendu (WAN) ou Internet. Ces restaurations peuvent
saturer le réseau de l’entreprise et interrompre les opérations normales.

 

  • Hybride

Pour beaucoup, les deux principaux choix en matière de sauvegarde sont : soit de conserver une solution sur site, soit de migrer entièrement vers le Cloud. Néanmoins, la meilleure option se situe entre les deux. C'est-à-dire, la sauvegarde hybride (ou D2D2C - Disk to Disk to Cloud).

Cette approche est la combinaison entre une sauvegarde de disque sur site avec, en deuxième temps, une sauvegarde dans le Cloud. L'utilisation du Cloud permet à la sauvegarde d'évoluer sans avoir besoin d'infrastructure ni de personnel supplémentaire, et garantit le bon déroulement des restaurations. 

De plus, cette technique permet d'avoir du stockage disponible en local pour pouvoir récupérer des données à moindre taille plus rapidement. En effet, les restaurations de taille importante sont plus rapides lorsque les données sont déjà présentes sur le réseau local du client. 

Finalement, la sauvegarde hybride fournit deux niveaux de sauvegarde, sans que le client ait à gérer celui dans le Cloud. Cela permet surtout une véritable reprise d'activité après sinistre et des restaurations très simples vers des bureaux et des utilisateurs distants.

 

En quoi la sauvegarde sous forme de service (BAAS) est-elle différente d'un simple stockage dans le Cloud ?

Aujourd'hui, il existe une grande variété d'outils de stockage dans le Cloud, et avec elle une confusion et désinformation de taille. 

Sur le Web, on retrouve de nombreux outils de sauvegarde bon marché. Pour un particulier qui veut stocker ses photos de voyage très bien... mais si vous avez une entreprise à faire tourner, fuyez ces offres rudimentaires, bas de gamme et non gérées.

La sauvegarde sous forme de service (BaaS) est très différente. Elle est gage d'un partenaire de confiance, d'une assistance, d'une sécurité de pointe et d'une gestion prise en charge par le fournisseur de BaaS. En tant que MSP, vous pouvez être ce partenaire de confiance ! Vous pouvez garantir que la sauvegarde a bien été effectuée, qu'elle est à l'abri des pirates informatiques, que les restaurations fonctionneront toujours et qu'elles seront rapides.

La même chose ne peut pas être dite des solutions Cloud bas de gamme et encore moins des infrastructures de sauvegarde exclusivement sur site. Selon une étude du cabinet Gartner, le taux de réussite des sauvegardes sur bandes est d'environ 85% en moyenne au niveau des centres de données et, bien trop souvent, ces échecs restent inaperçus jusqu'au moment où la restauration n'arrive pas à s'effectuer correctement. 

Sans qu'elles se rendent compte, plusieurs entreprises ont des sauvegardes inutilisables et certaines le découvrent au moment où ils ne leur restent plus d'espace libre ou quand les restaurations sont impossibles à effectuer.

Dave Russel, Vice-Président chez Gartner et spécialiste des technologies de stockage, s’est penché sur la question et a publié la présentation « The Broken State of Backup » afin de résoudre ces problèmes et de proposer une meilleure marche à suivre. Les sauvegardes sont inutilisables parce que les entreprises informatiques sont trop confiantes à leur égard, malgré un manquement déplorable de vérifications et de tests. Le résultat est que trop souvent, les sauvegardes échouent en raison de la nature fragile des bandes (et des infrastructures de sauvegarde la plupart du temps obsolètes).

La solution ? Selon Dave Russell, les entreprises « devraient revoir entièrement leurs stratégies de sauvegarde/restauration/investissement. » En tant que MSP proposant la sauvegarde sous forme de service (BaaS), vous pouvez être l’acteur de ce changement.

Finalement, quelle que soit la technique de sauvegarde, il est évident que l'infrastructure de sauvegarde et de stockage finit par être surchargée ou saturée. Pour suivre le rythme, les entreprises informatiques doivent effectuer des mises à niveau importantes de leur infrastructure de stockage, ou se tourner vers la sauvegarde sous forme de service.

Aubelio, partenaire de votre croissance, vous conseille la solution SolarWinds MSP Backup & Recovery qui vous permettra de proposer de la sauvegarde sous forme de services (Baas) facilement et de manière efficace.