Skip to the content

Soyez pertinent dans la gestion de vos sauvegardes

Les entreprises ont besoin de sauvegarder une grande quantité de données. Dans ce cas, il est important de maîtriser les techniques d’archivage. L’utilisation d’un logiciel spécifique permet d’y accéder facilement chaque fois que cela est nécessaire. Il est également conseillé de mettre en place des procédures efficaces. Ces dernières doivent être communiquées à tous les collaborateurs et les employés. Il devient alors plus simple de gérer la mise à jour des fichiers ou la création des nouveaux dossiers.

Pour faire gagner du temps au MSP, Solarwinds a développé une solution logicielle automatisant tout le processus de sauvegardes des données de vos clients. Découvrez Solarwinds Backup.

Choisir le mode de sauvegarde

Le choix de la méthode de sauvegarde est tout aussi crucial et dépend essentiellement des besoins de l’entreprise. À l’ère de la numérisation, les données sont souvent enregistrées sur des serveurs ou dans des espaces de stockage en ligne. La sauvegarde manuelle est souvent privilégiée pour les entreprises utilisant peu d’ordinateurs. Néanmoins, la sauvegarde automatique présente de nombreux avantages. Les mises à jour des fichiers se font systématiquement. Il devient alors plus facile de les récupérer en cas de sinistre ou de fausses manipulations. La durée de restauration ne prend que quelques heures, évitant ainsi la paralysie de la société. Elle est en mesure de poursuivre ses activités et de satisfaire sa clientèle. 

La procédure de sauvegarde

Il existe plusieurs types de sauvegarde pour répondre aux besoins spécifiques de chaque entreprise. Il est ainsi possible d’opter pour un backup complet de toutes les données. Celui-ci conserve les dernières versions. Il ne permet donc pas d’accéder aux fichiers antérieurs à la date de sauvegarde. Quant à la sauvegarde différentielle, seules les modifications apportées sont enregistrées au fil des mises à jour. Il y a également la sauvegarde décrémentale qui combine les avantages des deux autres techniques. Un historique des changements apportés est conservé dans le serveur, ainsi que les versions s’y référant.