Skip to the content

Qu'est ce qu'une protection multicouche ?

Les attaques informatiques sont de natures diverses et variées, et surtout de sources multiples : le web, l’e-mail, les réseaux sociaux ou encore l’utilisation des clés USB. Face à cette menace qui se réinvente sans cesse dans ses procédés, une seule solution pour les entreprises : adopter des boucliers défensifs complémentaires pour mettre en place une protection multicouche.

La protection multicouche : une réponse à une menace multiforme

La première règle qu’une équipe IT de la sécurité doit assimiler est celle qu’il est très difficile, voire quasiment impossible, de tout protéger. Cela pour deux raisons simples : la première étant que les experts doivent protéger des choses très variées : de l’utilisateur aux données en passant par les logiciels, les identités, etc. La seconde raison étant que la nature des attaques ne cesse d’évoluer, tout comme les cybercriminels ne cessent d’adapter leurs techniques aux nouveaux systèmes de défense. Les attaques peuvent en effet s’appuyer sur plusieurs éléments ou failles : inattention ou crédulité des utilisateurs, usages non sécurisés des utilisateurs ou encore failles des systèmes des navigateurs et des logiciels.

Pour faire face, il est alors nécessaire de multiplier les moyens de défense, notamment en faisant collaborer plusieurs boucliers entre eux, c’est ce qui s’appelle précisément la protection multicouche.

La protection multicouche : la spécialisation des boucliers de défense

La protection multicouche est à l’exact opposé d’une défense généraliste : elle répond en effet au constat que la menace est devenue trop multiforme pour pouvoir y adresser une seule réponse, et surtout pour qu’un système de défense puisse y faire face seul. La protection multicouche va donc faire collaborer entre eux plusieurs boucliers, chacun répondant à une menace précise, comme par exemple une attaque web, une tentative de phishing, du code malveillant, ou bien encore des attaques ciblées.