Skip to the content

L'automatisation est elle possible sur tous les environnements (Microsoft ? Mac ? Linux ?)

L’automatisation dans le monde informatique se base sur le changement des infrastructures en utilisant des logiciels qui servent à diminuer et remplacer toute interaction avec l’être humain. En effet, le principe des logiciels d’automatisation reste simple, car ils s’exécutent selon les instructions données de sorte à réduire les tâches humaines. Mais, est-ce valable pour tous les environnements ?

Pourquoi automatiser le système informatique ?

De nos jours, l’automatisation joue un rôle primordial pour une entreprise puisqu’il s’agit de l’élément principal de l’optimisation de l’environnement informatique. Chaque responsable informatique se trouve pris entre deux exigences dans ce monde en perpétuel développement : savoir maintenir ses systèmes en état opérationnel et déterminer la voie qui mène vers les innovations futures. L’avantage de l’automatisation, c’est qu’il peut se raccorder et s’appliquer à l’ensemble des tâches informatiques. Avec l’automatisation sur les environnements comme mac, Microsoft et Linux, vous pouvez alléger les tâches répétitives et manuelles. Ainsi, l’entreprise augmente sa productivité, améliore la collaboration entre les salariés et réduit la survenue d’une erreur.

Est-ce possible d’automatiser tous les systèmes d’exploitation ?

Bien que Linux reste un système d’exploitation identique à Mac OS et Windows, son fonctionnement est différent. Les experts s’accordent à dire que ce système se traduit désormais comme le moteur essentiel d’innovation. Par conséquent, l’automatisation de tous les systèmes d’exploitation peut se faire en utilisant les bons outils.
Pour Microsoft, la création du langage de Shell ou PowerShell procure un avantage majeur. Défini comme kit de développement, ce langage de script s’adresse aux utilisateurs avancés et aux administrateurs systèmes. Ces derniers ont directement le pouvoir d’automatiser le contrôle et l’administration de leurs systèmes d’exploitation. S’appuyant sur framework.Net, le Code source de PowerShell permet d’avoir un portage sur la totalité des environnements. Actuellement, les utilisateurs disposent des versions Alpha de l’outil en ligne de commande et peuvent l’obtenir sur Centos, Ubuntu et Red Hat, sans oublier MacOS X.