Skip to the content

Que représentent les vulnérabilités (CVE) pour des PME ou des grandes boites

Avec le développement de l’utilisation des applications, les entreprises font face à un nouveau challenge, celui de lutter pour la gestion de la cybersécurité. En 2017, les statistiques ont démontré l’apparition de plus de 50 vulnérabilités chaque jour. Mais, qu’appelle-t-on vulnérabilité ?

Les vulnérabilités, un véritable fléau

Du point de vue technique, les vulnérabilités CVE représentent des portes d’entrée pour les attaques de cybersécurité. Par définition, il s’agit d’une faille apparue dans le système de sécurité d’une entreprise. En général, ces vulnérabilités CVE proviennent d’une faiblesse survenue au moment de la conception du système, d’un logiciel ou d’un composant matériel. Étant donné que c’est une porte ouverte pour les attaques, elles se traduisent comme une vraie menace pour les PME, voire les grandes entreprises.

En effet, les vulnérabilités ont un impact direct sur le développement des activités avec une approche DevOps, la migration vers le Cloud et l’usage des diverses applications web. Ce sont des stratégies qui visent à obtenir une performance technique pour les entreprises. Si l’un de ces éléments est touché par les vulnérabilités, cela peut avoir de graves répercussions sur chaque service de la société.

Quelles sont les conséquences des vulnérabilités CVE ?

Dans la majorité des cas, les vulnérabilités provoquent des conséquences assez variées. Le souci peut commencer avec un simple dysfonctionnement qui apparaît sur un équipement, jusqu’à la destruction totale d’une chaîne de production. Pour les PME, les impacts peuvent être désastreux, tandis que les grandes structures sont touchées sur tout ou partie de leur infrastructure.

Heureusement, les experts en cybersécurité ont élaboré des solutions pour résoudre le problème des vulnérabilités. Les éditeurs ont développé des correctifs, aussi bien temporaires qu’à long terme. En revanche, il faudra suivre une procédure stricte :

• une détection et une identification de la menace ;

• une correction avant d’appliquer les correctifs sur le système ;

• une répétition prolongée de l’utilisation des correctifs afin d’obtenir une surveillance et une intervention rapide.

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez nos solutions dédiées à la gestion des vulnérabilités.