Skip to the content

Comment les pannes informatiques portent préjudice aux entreprises ?

Peu importe le statut et la grandeur de l’entité, une panne informatique provoque de graves conséquences pour l’entreprise. Outre le fait d'affecter le système d’information de la société, ce type de panne a pour effet d’arrêter en partie ou en totalité l’activité. Pourtant, l’arrêt de la production engendre des pertes considérables pour l’entreprise concernée.

Les pannes informatiques, une véritable perte pour l’entreprise

D’après une étude menée par l’agence Option finance sur les entités américaines, une panne informatique provoque un coût annuel de 700 milliards de dollars. Ce dernier est le résultat d’une baisse de la productivité et des pertes de revenus que l’entreprise a subies.
Pour les petites entités touchées par les pannes informatiques, elles perdent 55 000 dollars et 91 000 dollars pour celles à taille moyenne selon l’analyse de CA Technologies. Chaque entreprise interrogée sur le sujet des pannes a décrété que les répercussions étaient très lourdes à supporter et certains ont dû licencier le responsable informatique. Bien que ces chiffres n’aient pas été livrés par toutes les entités, on peut déjà refléter les pertes financières provoquées par les pannes informatiques.

La productivité horaire, le principal point touché par les pannes informatiques

Lorsqu’une panne surgit, le système d’information devient indisponible, impactant ainsi la productivité des salariés. En faisant un sondage sur des centaines d’entreprises, CA Technologie prétend que la France se trouve en première position parmi les pays les plus affectés par les pannes. En totalité, 14 millions d’heures de travail sont perdues, soient 1082 d'heures chaque année.
En général, l’impact des pannes informatiques serait fortement ressenti chez les TPE et les grandes entités. Ainsi, nombreuses sont les entreprises qui ont recours à des actes de prévention des pannes dans le but de réduire leur impact sur la productivité des salariés.